Comprendre l’IRM

L’imagerie par résonance magnétique (IRM) est l’outil diagnostique le plus sensible et le moins invasif pour produire des images du cerveau, de la moelle épinière et d’autres régions du corps.

 

Understanding MRI scans

 

1. Appareil d’IRM; 2. Aimant; 3. Bobine radiofréquence; 4. Table du patient

 

Chez les personnes atteintes de SP, le système immunitaire s’attaque aux nerfs, causant ainsi de l’inflammation et des dommages que l’on appelle des lésions. L’examen d’IRM est utilisé pour visualiser les lésions causées par la SP, qui apparaissent sous la forme de plaques blanches ou gris foncé

L’IRM est l’examen d’imagerie privilégiée pour établir un diagnostic de SP et surveiller l’évolution de la maladie.

 

Comment ça fonctionne

Contrairement à une radiographie traditionnelle, l’IRM n’utilise pas les rayonnements. Elle a plutôt recours aux champs magnétiques et aux ondes radio pour mesurer le contenu en eau dans les tissus sains et anormaux.

  1. Un champ magnétique très fort provoque l’orientation d’un petit pourcentage des protons des atomes d’hydrogène des molécules d’eau dans la direction du champ magnétique.
  2. Lorsque les protons sont alignés, des ondes radio et des champs magnétiques additionnels plus faibles sont utilisés pour les désaligner.
  3. Lorsque les ondes radio sont interrompues, les protons se réalignent. Ce faisant, les protons libèrent des signaux de résonance qui sont transmis à un ordinateur.

 

 

 

Types of MRI scans

Types d’examens d’IRM

Les types d’examens d’IRM utilisés – principalement des clichés pondérés en T1 et en T2 – mesurent la résonance de différentes façons.

    

    


    


 

CA-REB-00009

 

Vous quittez le site

Vous avez cliqué sur un lien externe et vous allez quitter le site adveva.